Saga de l’été – Épisode 3

TOUS DESIGNERS !

Il y a trois grandes familles du design : le design comme esthétique industrielle dont le Français Raymond Loewy fut une des figures de proue aux États-Unis dès les années 20 en affirmant que “le laid se vend mal”, le design comme relevant de tout ce qui touche à la conception au sens large et qui s’intéresse d’abord aux méthodes de conception, et enfin le design comme tentative de trouver des solutions à des problèmes complexes sociétaux et environnementaux (la faim dans le monde, l’analphabétisme, la misère sociale, les discriminations, etc.). 

Contrairement aux deux premières familles du design, ce design sociétal n’a émergé ni dans le giron des puissances publiques, ni dans celui des entreprises privées. C’est la raison pour laquelle on retrouve souvent des associations civiles, des organisations non gouvernementales ainsi que des chercheurs de leur initiative.

Dans les services numériques des entreprises, ces trois familles sont bien présentes : il faut faire du beau et fonctionnel (UI/UX), il faut des méthodes de conception (Design ThinkingSoftware Architecture Design), et il faut également du design des organisations, prenant en compte les impacts sociétaux et environnementaux des services. Le design est aujourd’hui le point de ralliement impératif pour envisager de manière holistique les activités de l’entreprise (Technologiques, Fonctionnelles et Business).


L’ADDICTION DE L’HOMME À LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE

La technologie avance toute seule, en laissant le travail humain de côté. 
C’est un bilan sans appel que dressait l’économiste Daniel Cohen en 2016. Sa conférence répond à deux questions très actuelles dans notre monde ébranlé par la crise Covid : quel est notre degré d’addiction à la croissance économique, et pourquoi celle-ci semble-t-elle faire défaut, ou du moins être en retard par rapport aux avancées technologiques ?


L’INSOLITE
(Pour s’évader)

 Bande Dessinée – Private Eye

Internet et le Cloud ont explosé, exposant tous nos plus intimes et terribles secrets sur la place publique. Désormais les gens avancent masqués (avec tout type de masque ce qui donne un visuel assez exotique) pour protéger leur intimité.

L’histoire suit un détective privé dans les bas fonds de cette société post-internet où la police a disparu au profit de la presse. Ce polar d’anticipation nous questionne intelligemment sur notre société actuelle ; notre relation à Internet et la vie privée.


DIGEST USI
(Pour se questionner)

Les trois infos de la semaine :

– Une équipe de chercheurs a réussi à écouter une conversation en analysant les vibrations de la lumière. C’est la Lamphone.

–  Et si l’Apple Card était un fail ? Réponse avec Chris Skinner

– Quel est le rapport entre une côte de porc et un nez biomimétique ? La réponse dans cet épisode de quelques minutes de Reconnexion !  


60%, c’est le pourcentage de répondants de notre sondage de l’été qui estiment que le télé-travail sera à mi-temps pour tous les Français, moitiéà la maison et moitié avec les collègues. Et vous, vous en pensez quoi ? Dites-le nous en moins de 2 minutes !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.